Népal Katmandou

Le Népal, Katmandou.

Une heureuse décision nous transporte au Népal à Katmandou.  Une fébrilité s’installe dans l’attente de voir les magnifiques Stupas ainsi que les chemins de prières (loungtas) aux couleurs bleu, blanc, jaune, rouge et vert volés au vent.Le Népal est un petit pays ayant comme voisins l’Inde et la Chine. Ce pays a d’innombrable sites historiques et des beautés à offrir sans compter la gentillesse de ses habitants. Les paysages himalayens et les temples boudhistes de Katmandou nous ont séduits et de bons souvenirs sont gravés dans notre mémoire lors de nos 5 jours à Katmandou.

Katmandou et son malheur

Katmandou, la capitale du Népal a vécu un grand malheur en avril 2015 avec un séisme d’importance qui a détruit plusieurs temples historiques et de majestueux Stupas.   Le Durbar Square de Katmandou a été lourdement touché et lors de notre visite nous avons pu observer plusieurs temples en ruine et d’autres solidifiés en attente de la restauration.   Malgré la désolation des lieux historiques abîmés, il en reste pas moins que la ville de Katmandou possède encore de très beaux sites à visiter tel que:  le temple Kumari de la Déesse Vivante, le Hanuman Dhoka Palace, l’ancienne place de la royauté népalaise, Taleju Bhawani Temple, le Shiva Parvati Temple et bien d’autres.

Le Kumari Ghar

Le temple de Kumari Ghar est une grande maison du 18e siècle. Il est destinée comme logement à la déesse vivante Kumari. Cette déesse regarde et écoute les demandes des citoyens par une fenêtre dorée étroitement encadrée flanquée par les fenêtres en bois également attrayantes à sa gauche et à droite.
Cette déesse est une jeune fille choisie pour ses traits physiques, intellectuels et horoscopiques appropriés. Elle doit passer des tests, tel que celui du courage: on tue une bête devant elle et on l’enferme dans une pièce complètement noire; elle ne doit pas avoir peur. Après la passation des tests de beauté, d’intelligence et les autres, elle deviendra la déesse vivante Kumari. L’actuelle Kumari a été choisie à l’âge de 4 ans. Au moment où elle est choisie, elle est retirée de sa famille et elle ne sort du temple que pour des célébrations. C’est la seule déesse vivante qui existe au monde. Elle sera vénérée comme une incarnation de la déesse hindoue Taleju Bhawani (la divinité tutélaire des Mallas).  Une nouvelle Kumari est choisie quand le courant atteint la puberté.

Le Kumari Ghar de la déesse vivante

Ornement de la Kumari Ghar

Hanuman Dhoka Palace

Grand bâtiment datant du 17e siècle qui a servi de résidence royale du roi Pratap Malla.  Ce palais royal « le Hanuman Dhoka Palace » possède une très grande cour intérieure d’où le roi écoutait les demandes de son peuple. Ce palais est consacré au dieu singe: Hanuman. L’inscription de pierre à l’extérieur est dans quinze langues.  La légende indique que si toutes les 15 sont lues par un seul homme, le lait sortirait du milieu du comprimé de pierre. Aujourd’hui le palais n’est plus occupé par la famille royale, mais il est transformé en musée qui relate l’histoire de la famille royale.

La cour intérieure du Plais Hanuman Dhoka

L’entrée du temple du Palais Hanuman Dhoka

Taleju Bhawani Temple

Taleju, le plus grand temple de la place Durbar, a été construit par Mahendra Malla au XVIe siècle. Le sanctuaire de Taleju partiellement détruit aujourd’hui était le plus exquis de tous les temples de la place.  Taleju Bhawani était la déesse du clan de la royauté Malla.  Pendant l’ère Malla, et plus tard dans l’ère Shah, il était interdit de construire une maison plus haute en taille que Taleju pour cela, disait-on, insulterait la déesse. Ce qui la rendrait hostile et vengeuse.

Le temple Taleju Bhawani

Temple Shiva Parvati

Le temple de Shiva Parvati est un sanctuaire rare construit sur une plate-forme en brique de quatre étapes. Il se distingue notamment par ses trois pinacles dorés. Le temple a été construit vers la fin du XVIIIe siècle.
Il y a cinq portes pleines grandeurs sur le côté avant, seule la porte centrale est fonctionnelle. Lorsqu’elle est ouverte, la porte révèle des images de déesses et de dieux.  La croyance veut que si l’on passe par un temps difficile financièrement, en amour ou en santé, un rituel apotropaïque « ce qui conjure le mauvais sort, vise à détourner les influences maléfiques » est destiné à transformer la période funeste en une période favorable. Plusieurs temples ont des sculptures représentant des scènes érotiques, car ici ce n’est pas tabou.

Temple Shiva Parvati à Katmandou

Le temple de Krishna Katmandou

Patan

Aussi connu sous le nom de Lalipur et reconnu comme étant la ville des beaux-arts possèdent de délicats travaux de sculptures traditionnelles.  Patan est située à environ à 5 kilomètres de Katmandou et construite sur un petite colline et possèdant un riche héritage artistique.  Cette petite ville protège son très beaux centre historique (Durbar Square) reconnu par l’Unesco.  Le Durbar de Patan qui abrite une collection en bronze, le temple de Krishna, le Temple d’or ou le Hiranya Varna Mahavihar et le temple Mahaboudha ainsi que de nombreux autres site historiques.  Heureusement pour Patan, le séisme d’avril 2015 a épargné certains des beaux monuments de son Durbar Square.

Le temple de Krishna

Le temple de Krishna est le temple le plus important dans la place de Durban de Patan. D’une construction unique et d’influence indienne, ce temple contient beaucoup de sculptures et de pinacle d’or.

Le temple de Krishna

Le temple d’or ou le Hiranya Varna Mahavihar

Le temple d’or de Patan, vous le trouverez dans une cour intérieure.  Le Temple d’or est une pagode à trois niveaux aux nombreuses sculptures dorées étonnent par leur finesse.

Le temple d’or

La grosse cloche dans la cour du temple d’or

Le Palais Royal

Ce palais est très facile à repérer, car il est le plus grand du Durbar square de Patant et il est gardé par de magnifique sculpture de lion à l’une des portes d’entrée.  À l’intérieur du palais royal, vous y trouverez le très beau musée de Patant.  Ce musée possède de nombreux anciennes et belles sculptures de l’histoire hindoue.

Le Palais Royal dans le Durbar de Patan

Lion du palais royal et scène de Kama Sutra sur le support de toit.

Belle sculpture dans le musée de Patan

Un bronze du Durbar Square de Patan.

 Boudhanath

Ce stupa, à huit kilomètres à l’est de la ville de Katmandou, est l’un des plus grands au monde dans son genre. Il se tient avec quatre paires d’yeux dans les directions cardinaux gardant le temps pour le comportement juste et humain de la prospérité.  À cet endroit vous pourrez également étudier et admirer l’art de la peinture de Thanka

Le stupa Boudhanath

Le stupa Boudhanath

Enfants jouant autour du stupa Boudhanath

Bhaktapur

Bhaktapur signifiant la ville de consacre avec un lieu de crémation. Bhaktapur inclus un vieux quartier médiéval axé sur la fabrication de poterie. Cette ville voisine de Katmandou est situé à 14 km à l’est. Bhaktapur est remplie de monument, la plupart de terre cuite avec des colonnes de bois sculpté, des palais et des temples avec des sculptures élaborées, des toits dorés, des cours ouvertes. La ville est parsemée de pagodes et de sanctuaires religieux.  Malheureusement le Durbar Square de Bhaktapur a été lourdement affecté par le tremblement de terre d’avril 2016.

Le Durbar Square de Bhaktapur

Place Taumadhi et la Pagode Nayatapola à 5 étages.

Le temple Nyatapola

Le temple est doté d’un toit à cinq niveaux superposés, il est le plus élevé du Népal. Un long escalier bordé de statue conduit au sanctuaire. Au coeur du sanctuaire repose la statue de la déesse Siddhi Lakshmi.

La Pagode Nayatapola

Le Durbar Square de Bhaktapur

Le palais royal

Le palais royal de Bhaktapur possède un profond bassin incluant des fontaines en forme de cobra. Le « robinet » inférieur est un joyau de bronze exceptionnel, avec des animaux sculptés. L’eau sort de la gueule d’un bouc, lui-même avalé par un dragon-éléphant.

La palais royal de Bhaktapur

Bain royal dans le palais

La vieille ville de Bhaktapur est maintenant l’endroit de la fabrication de poterie à l’ancienne méthode.

Vieille ville médiévale de Bhaktapur et le carré de la poterie

Temple détruit par le séisme d’avril 2015

Pashupatinath

Pashupatinath n’est pas seulement un lieu de crémation, c’est le plus important temple hindouiste dédié à Shiva au Népal. Il se situe sur les rives de la rivière Bagmati.

Lieu de crémation à Pashupatinat sur les rives de la rivière Bagmati

Crémation à Pashupatinat

Temple doré de Pashupatinath

Les Sâdhus

Les Sâdhus renoncent et coupent tout lien avec leur famille, ne possèdent rien ou peu de choses.  Ils s’habillent d’un longhi, d’une tunique, de couleur safran pour les shivaïtes, jaune ou blanche pour les vishnouites, symbolisant la sainteté, et parfois de quelques colliers. Ils n’ont pas de toit et passent leur vie à se déplacer sur les routes de l’Inde et du Népal, se nourrissant des dons des dévots. Voir l’histoire des Sadhus sur ce lien.

Les Sâdhus dans l’enceinte de Pashupatinath

Nagarkot

Il est situé à environ 35 km à l’est de Katmandou. Nagarkot est le point le plus élevé de la vallée de Kathmandou, avec 2200m. Nagarkot mérite le déplacement, car c’est le meilleur endroit pour apercevoir la chaîne de l’himalaya et l’Everest.
De plus les environs de Nagarkot permettent une superbe balade dans la montagne avec la rencontre des habitants sans effectuer de véritable trek.  Ce village est réputé pour ses hôtels offrant des chambres avec une vue sur le levé ou le coucher de soleil.

Paysage sur la route

Paysage sur la route

Femme du village de Nagarkot

Enfants du village de Nagarkot

Enfant du village de Nagarkot

Vue de la chaîne de montagnes des Himalaya à Nagarkot

 

Visionnez l’ensemble de nos photos sur la région de Katmandou et ses villes avoisinantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *