L’Islande, manger, hébergement, transport, bons coups

Manger en Islande

Premier commentaire sur la nourriture en Islande: tous les plats traditionnels islandais sont délicieux. C’est une cuisine simple mais savoureuse.

La soupe à l’agneau est un régal à +/- 18 000 Isk ce qui équivaut +/- 20,00$. Si vous arrêtez dans une halte avec un restaurant, souvent le buffet est à volonté. Donc c’est pas si mal. Un plat à volonté pour deux personnes.

IMG_20160722_121225021

Nous avons dégusté un poisson blanc (morue) servi sur du riz. Ce plat cuisiné par notre hôte Helga a comblé nos papilles et nos pupilles.

IMG_20160718_122630493Voici la recette secrète d’Helga; Morue en gros morceaux déposés sur un nid de riz cuit au cari accompagné de petits morceaux de carotte et piment rouge, le tout couvert de fromage cheddar et épicerie à poisson. Elle laisse cuire ce plat à 350 degré pendant 45 minutes. Vous pouvez l’accompagner de patates nouvelles au beurre et un bon verre de blanc blanc.

Le samedi avant de quitter Helga nous fait braiser un gigot d’agneau. Elle a servi le tout avec une sauce de fromage aux poivres, c’était décadent. Même une volontaire nommé Maya nous disait qu’elle n’aime pas beaucoup la viande et encore moins l’agneau. Nous anticipions sa réaction à ce fameux souper de gigot…. elle en a redemandé deux fois.

La famille nous a fait essayé un met typique de l’Islande du requin pourri: Le hakarl (source d’un journal La dépêche).  L’odeur est horrible mais le goût est fort.  Ça se compare probablement un sushi passé date, car le requin est cru.

Les Fish and Chips sont exquis avec leur fine panure. IMG_20160715_194302706

Les hot-dogs de Holla Batar sont à prendre qu’en cas de survie.

Pour ceux qui aiment cuisiner leurs plats dans leur appartement douillet, nous vous conseillons de vous procurer vos aliments chez Bonus. Ce sont les épiceries les moins chères, c’est un peu comme leur Super « C » mais en plus petite surface.

IMG_20160725_151323532

En conclusion, les prix des repas dans les restaurants sont dispendieux et l’achat de nourriture, environ 40% plus chère que nos restaurants pour une assiette semblable. ATTENTION, au moins tous les prix annoncés inclus le taxes et le pourboires :-).

Hébergements

Le styles d’hébergements en Islande sont très variés en passant de l’auberge de jeunesse à l’hôtel de luxe. Pour les durs à cuire et la jeunesse, il y a d’innombrables endroits pour faire du camping entre 10,00$ et 20,00 $ la nuit pour une tente.Si vous préférez l’air frais mais de luxe, vous pouvez louer un véhicule motorisé. Cependant ces derniers sont assez dispendieux.

De toute façon tous les hébergements sont dispendieux sauf les dortoirs et les chambres loués chez des particuliers avec salle de bain commune. Une chambre dans une auberge de jeunesse à Reykjavik avec salle de bain privée 250 000 ISK en juillet. Ce qui équivaut à 275$ en canadien.

Nous avons préconisé la location d’appartement afin d’économiser sur la nourriture. Pour nous, c’est ce qui était le meilleur rapport qualité/prix. Tous les sites internet tel qu’Abritel, Homeholidays, Housetryp et Airbnb sont présents dans les recherches de locations d’appartements en Islande.

Vous pourrez vous informer auprès des centres d’informations touristiques pour la location d’un chalet pouvant accueillir plusieurs personnes.  Les locations de chalet sont très répandus en Islande.  Exemple : un chalet pour deux personnes coûterait environ 16 000 ISK, ce qui représente en canadien la somme de 174.00 $ la nuit. Vous pourrez en trouver à environ de 90 Euros = +/- 130,00 $ sur le site Abritel.

IMG_1709

Les personnes désirant échanger avec les gens du pays, pourront participer à des échanges travail en proposant leurs services à partir du site Workaway. Vous vivrez des expériences culturelles que vous ne retrouverez pas d’aucune d’autre façon. Nous avons passé deux semaines sur une ferme à Hafnir dans le nord de l’Islande. Ce fût inoubliable et enrichissant.

Transports

L’Islande compte principalement sur les autobus comme moyen de transport, les automobiles et les vols intérieurs.

À partir de Reykjavik vous pouvez prendre des bus pour vous rendre à n’importe quel endroit dans ce pays avec le service d’autobus Straeto.  En ville vous y trouverez un service de bus local bien configuré.  Si vous passez quelques jours dans la capitale, vous pourrez vous procurer l’une des cartes de transport privilège soit de 24, 48 ou 72 heures vous donnant droits à plusieurs musées et autres avantages.  Voir le lien en anglais.

Vous pouvez également prendre le bus Hop On Hop off.

L’avion reste un moyen de déplacement très utilisé par les Islandais. Il existe près d’une centaine de petits aérodromes, les principales villes sont desservies par deux compagnies: AIR ICELAND qui dessert Akureyri, Egilsstaðir, Grimsey, Isafjörður, Vopnafjörður, Þorshöfn et et propose également des vols à destination du Groenland et des îles Féroé.  EAGLE AIR qui dessert Bíldudalur, Gjögur, Sauðárkrókur, Heimaey.  Le service des lignes intérieures est assuré à partir de l’aéroport domestique de Reykjavik, situé non loin du centre-ville. Pour en savoir plus sur les transports en Islande, visiter ce site sur les transports.

Il ne faut pas négliger les véhicules du type Campeur.  Vous y retrouvez plusieurs locateurs de véhicules tous équipés pour le camping.  Nous en avons remarqué une qui est très populaire lors de notre séjour en Islande. La compagnie KUKU pourront vous offrir plusieurs modèles selon vos préférences. Leurs véhicules sont colorés. Vous ne pourrez pas les manquer.
IMG_1590
Vous avez également le vélo qui semble de plus en plus populaire.

Bons coups

Nos bons et mauvais coups pour l’Islande se résument comme suit:

Bons coups:  Réserver un appartement avec cuisine car les restos sont dispendieux.  Les coûts en épicerie sont un peu plus élevés qu’au Québec, si vous faites vos achats chez Bonus.  Demeurer au moins 5 jours à Reykjavik et acheter une passe d’autobus pour 24, 48 ou 72 heures vous donnant droits à presque tous les musées, aux piscines municipales et à tous les service d’autobus de la ville.  Vous pourrez acheter ces passes au kiosque d’information touristique de Reykjavik.

Mauvais coup: Réserver tôt car nos choix ont été limités pour trouver un appartement lors de notre retour à Reykjavik après avoir visité le nord de l’Islande.